#YUMMY : Home-made sushis !

Chez nous les sushis, c’est le plat réconfort des soirs de flemme par excellence !  Et même si ma préférence absolue va pour Sushi shop, ça n’a pourtant pas grand chose à voir avec les sushis faits maison, niveau goût et surtout niveau prix.

Il faut dire que je n’aime pas le saumon cru ni l’avocat alors, question sushi, ça reste plutôt limité !  Quoi de mieux donc que de les faire maison, à mon goût, avec plein de thon cru, mon pêché mignon !

Comme je n’ai absolument pas la patience de me lancer dans la confection des sushis , je remercie mon sushi man attitré de s’en occuper de A à Z. Pourtant, c’est vrai qu’en s’y mettant à plusieurs, le roulage/découpage de sushis peut devenir un moment convivial pour se mettre en appétit autour d’un petit apéro.

Si vous vous sentez la patience de vous lancer dans la confection de makis et sushis, voici les quelques étapes pour les réussir. Ça reste vraiment simple, c’est juste qu’il y a pas mal d’étapes et que ça prend un peu de temps…

Les ingrédients pour 3-4 personnes soit 35-40 makis et une douzaine de sushis (bon c’est honteux, mais on a tout mangé à deux)

-200g de thon cru et 200g de saumon cru (ou tout autre poisson que vous aimez) chez le poissonnier

-400g de riz japonais

-un demi concombre

-du sésame au wasabi (à remplacer par du sésame blanc ou noir selon votre goût mais le sésame au wasabi est une bonne petite découverte de mon épicerie asiatique)

-un demi avocat

-des feuilles de nori ou feuilles de riz

-4 cs de vinaigre de riz

-1/2 cc de sel

-2 cs de sucre

-de la cive (ciboule) et des feuilles de coriandre

-du fromage frais type St Morêt

Pour l’assaisonnement :

-du gingembre confit

-de la sauce soja salée et sucrée

-du citron

La recette :

1-

Mettez le poisson au congélateur une heure et sortez-le une heure avant de le travailler. Il sera ainsi pour facile à découper et vous aurez tué les éventuelles bactéries.

2-

Rincez le riz dans une passoire jusqu’à ce que l’eau soit claire puis laissez reposer 30 min.

Mettez 60cl d’eau et le riz dans une casserole puis portez à ébullition  à feu moyen avec la casserole couverte (attention durant les étapes ci-dessous, il ne faut jamais soulever le couvercle).

Quand l’eau bout, faites cuire à feu vif pendant 10 min, puis 5 min à feu doux.

Laissez reposer 10 min.

Le vinaigre à sushi :

Mélangez dans une casserole le sel, le sucre et le vinaigre de riz.

Faites chauffer quelques secondes à feu doux pour dissoudre le sucre et mettez de côté.

Mettez le riz dans un plat en céramique et versez dessus le vinaigre de riz. Remuez délicatement avec une cuillère en bois et laissez reposer à température ambiante.

???????????????????????????????

Le riz

 

3-

Préparez la garniture : rincez les filets de poisson à l’eau fraîche et épongez délicatement avec du Sopalin. Pour vos sushis, coupez les filets avec un couteau bien aiguisé, à la vertical et légèrement en biais des tranches de poisson plus ou moins fines selon votre goût. Pour vos makis, coupez de fins bâtonnets.

Coupez également les crudités la coriandre et la cive

crudités pour maki

???????????????????????????????

Sashimi de thon et saumon cru légèrement congelés

4-

L’assemblage (pour cette étape, prévoir un bol d’eau chaude pour vous rincer les mains et éviter que le riz s’y colle)

Pour les sushis, préparez des boudins de riz vinaigré au creux de votre main et  déposez-y une lamelle de poisson. Vous pouvez y ajouter une touche de wasabi et/ou de fromage frais.

Pour les makis prenez la feuille de nori (ou de riz mais c’est vraiment galère à travailler,  je vous préviens ;)) et étalez la face lisse en dessous sur une natte de bambou. Humidifiez légèrement.

Étalez une fine couche de riz sur un rectangle sur environ la moitié de la feuille avec la garniture choisie. Pour notre part nous préférons ne pas recouvrir toute la feuille, comme il est recommandé, pour éviter les makis trop pouf pouf. On a choisi de les remplir de saumon, fromage frais, concombre, avocat/thon, concombre, coriandre, cive, fromage frais, /thon, concombre, coriandre, cive/ saumon, fromage frais, concombre, coriandre, cive. On a également rajouté une dose de sésame au wasabi qui relève subtilement et apporte un peu de croquant, c’est très bon !

???????????????????????????????

Roulez le tout avec la natte en pressant avec vos doigts pour que le tout tienne. Faites adhérer la feuille avec un peu d’eau chaude. Retirez la natte, vous avez normalement un rouleau bien serré.

???????????????????????????????

 

Ne reste plus qu’à découper en 8 petits tronçons avec une lame de couteau bien aiguisée.

 

???????????????????????????????

Maki feuilles de nori et grosse catastrophe en feuille de riz !

 

???????????????????????????????

sushi thon et saumon

???????????????????????????????

 

5-

Ma sauce perso pour déguster le tout : une rasade de sauce soja sucrée, une de sauce soja salée, une de citron, une larme de wasabi et plein de gingembre 😉

Bon app’

Bikini basket : les dernières trouvailles shopping !

Je ne sais pas chez vous mais en ce qui me concerne, mes envies de shopping reprennent immanquablement avec le retour des beaux jours ! (En hiver c’est autre chose : un pull un jeans et j’entre en hibernation, les photos look de ce blog en témoignent)

Du coup je me suis sentie obligée (oui, c’est le mot) de shopper quelques babioles pour me persuader que les vacances n’étaient pas loin. Ba oui, fin juin je pars à Berlin qui, comme chacun sait, est la destination la plus balnéaire qui soit. Que voulez vous, quand j’essaye un maillot de bain ce sont les clapotis de la mer qui chantent à mes oreilles et les petits poissons qui me guilitent (oui je l’ai inventé) les pieds.

Tout ça pour dire que dernièrement j’ai jeté mon dévolu sur deux bas de maillot et un haut, pas coordonnés évidemment (je ne cordonne jamais mes maillots, va comprendre) mais qui vont très bien ensemble.

haut de bikini H&M

haut de bikini H&M

IMG_20140425_103901

bas de biniki H&M

les deux bas 9,95€ et le haut 14,95

Les maillots sont de chez H&M, vous pourrez remarquer que j’aime les volants sur les culottes de maillots, ça a un petit côté ingénu 😉 Et croyez le ou non mais dans la cabine d’essayage aux lumières blafardes j’ai réussi à me trouver trop canon tout à fait acceptable !

Et sinon une petite paire de tennis fausse peau de serpent (comprendre en matière pneu) Pimkie que je ne quitte plus depuis leur achat ! C’est la paire coolos albinos estivale qui me manquait.

IMG_20140425_104005

Tennis façon « peau de serpent » Pimkie

tennis pimkie

19,99€ il me semble

Alors vivement et soleil franc et massif que je puisse enfin donner libre court à mes envies mode !

 

Qu’est ce qu’on a fait au bon dieu : une comédie top !

Quoi de mieux qu’un long WE de Pâques à la météo pas très avenante pour découvrir les dernières nouveautés ciné ?

Rien, sinon ma phrase n’a aucun intérêt, vous en conviendrez ! Donc le WE dernier j’ai été voir la comédie Qu’est ce qu’on a fait au bon dieu de Philippe de Chauveron et avec, entre autres, Christian Clavier, Chantal Lauby, Ary Abittan, Frédérique Bel…

Qu'est ce qu'on a fait au bon Dieu ?

Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu ?

Étant moi-même métissée, et ayant des potes d’un peu toutes les origines, j’étais sûre que ce film allait m’amuser. Pour tout vous dire ma seule interrogation était : les blagues ne vont-elles pas être trop lourdes/faciles ?

Au final, j’ai retrouvé dans le film des situations que j’avais pu vivre : des réflexions que j’avais pu entendre de personne « pas du tout racistes », mais aussi des vannes qu’on se fait entre potes, sans complexe ni méchanceté ! Bref, je trouve que ce film reflète plutôt bien le quotidien d’une France métissée avec ses richesses et ses difficultés. Loin d’être lourdingue même si certains caractères sont grossis et certaines situations totalement rocambolesques, comédie oblige, il émane de ce film une certaine légèreté voire même poésie. Dans un contexte où l’on ne cesse de nous parler de France raciste et où les différences culturelles apparaissent  comme autant de clivages, j’ai trouvé que le film tombait à pic en dédramatisant à fond ce choc des cultures. J’en suis ressortie avec le smile et  de bonne humeur, c’est tout ce que je demande à une comédie ! J’ajouterai que tous les acteurs sont excellents !

Bon ne vous attendez pas à un film profond et engagé, ce n’est pas le propos, mais je vous le conseille si vous voulez passer un bon moment et retrouver un peu de foi en notre société 😉

 

 

#Yummy : Quiche sucrée-salée chèvre épinard carotte

Pour une soiré entre fille, j’ai improvisé une recette de quiche avec ce qui me restait dans le frigo : quelques carottes, des épinards surgelées, quelques tomates séchées et une bûche de chèvre.

J’avais peur que ce soit un peu fade du coup j’ai voulu faire poêler les légumes avant avec une sauce soja sucrée pour leur donner un peu de goût et les faire caraméliser. Au final c’était très moelleux et très gouteux, je réessayerai sans doute avec des aubergines et des pignons de pin torréfiés.

Les ingrédients :

-Une pâte brisée (parce que je ne suis pas fan des pâte feuilletée mais choisissez celle qui vous plaît le plus)

– 3 œufs

-15 cl de lait

-15 cl de crème liquide

-8 cubes d’épinards surgelées

-3 carottes

-1/2 bûche de chèvre

-2 rasades de sauce soja sucrée

-Poivre, sel

-De la moutarde à l’ancienne

-3 bouts de tomates séchées à l’huile en pot

-1 oignon

La recette :

-Faites préchauffer la pâte à blanc une dizaine de minutes à 220°

-Pendant ce temps coupez les carottes en petits bâtonnets, émincez l’oignon et faites les revenir dans un peu d’huile d’olive avec les épinards préalablement décongelées au micro-onde. Faire revenir le tout avec de la sauce soja et un peu de jus de citron.

-En attendant que les légumes soient caramélisés, préparez l’appareil : mélangez les 3 œufs, le lait et la crème avec les pétales de tomates séchées coupées en cubes. Salez, poivrez.

-Quand la pâte brisée est légèrement cuite ( quand elle est sèche) retirez-la du four et tapissez le fond d’une fine couche de moutarde à l’ancienne. Y répartir la garniture de légumes.

-Coupez des tronçons de bûche de chèvre par dessus et bien les répartir

-Versez l’appareil par dessus et mettre au four pendant 20 bonnes minutes.

Vous allez obtenir une quiche épaisse et moelleuse mais légère ! C’est le genre de quiche dans laquelle vous pouvez mettre un peu tout que qui vous reste, c’est rapide et goûteux !

Évidemment je n’ai aucune photo parce que je n’ai absolument pas pensé à en faire, juste à manger 😉

#Yummy light : poivron farci à l’aubergine, boeuf et épinards

J’adore les poivrons bien confits au four, mais assez peu les farces 100% viandes. Comme j’avais une aubergine et que j’adore ça, je me suis dit qu’il serait pas mal d’associer les deux.

J’avais de la viande hachée et j’en ai tout de même ajoutée (très peu) à ma farce, mais franchement, j’aurai largement pu m’en passer. J’y ai ajouté quelques morceaux d’épinards surgelés et c’était très parfumé et super moelleux !!

poivron farci à l'aubergine

Les ingrédients :

-Une aubergine moyenne

-2 gros poivrons rouges.

-4 cubes d’épinards surgelés (nature). A remplacer par des champignons, ou des courgettes, selon votre frigo.

-Un cube de bouillon de bœuf.

-de la sauce soja sucrée.

-de la moutarde.

-une gousse d’ail.

-un oignon.

-une échalote.

-sel, poivre.

-muscade.

-un peu de sucre de canne.

-du tabasco.

 

La recette :

-Lavez et ôtez le chapeau de vos poivrons.

-Coupez votre aubergine en deux et tracez-y des sillons en croisillons pour aider la cuisson

-Mettez au four à 180° vos poivrons et vos aubergines pendant bien 45 min. Pour accélérer la cuisson des aubergines, je les humidifie et les emballe dans un papier d’alu. Si vous êtes pressé, vous pouvez placer vos 2 moitiés d’aubergine au micro onde, puissance maximum pendant environ 8 min.

-Faites chauffer de l’huile d’olive dans une grande poêle et y faire fondre oignon, ail et échalote coupées en petits morceaux à feu doux. Puis faites caraméliser à feu plus fort en ajoutant un peu de sucre de canne. Couvrir et réserver à feux doux.

-Une fois l’aubergine bien cuite (elle doit être bien molle) laissez refroidir afin d’ôter la peau (elle s’en ira toute seule) puis coupez en petits carrés et ajoutez à la poêle avec le bouillon de bœuf.

-Faites décongeler les épinards au micro-onde et ajoutez à la poêle.

-Ajoutez environ 200g de viande de bœuf (facultatif) au mélange.

-Une fois que le bouillon de bœuf s’est évaporé et que le mélange est asséché,  à vous de jouer pour l’assaisonnement : une rasade de sauce soja sucrée, du tabasco, de poivre, de la noix de muscade, une CS de moutarde forte ou à l’ancienne…à vous de goûter et de rectifier l’assaisonnement.

-Quand le mélange est bien confit et que tout le liquide s’est évaporé, sortir du feu.

-Normalement, à ce stade, les poivrons devraient être bien confits (plus ils resteront au four, mieux ce sera). Si vos poivrons commencent à brunir avant, couvrez-les d’un papier d’alu.

-Farcir les poivrons avec le mélange en tassant bien et remettre 10 min au four pour réchauffer l’ensemble.

Servez avec une salade verte ! C’est un super plat vraiment très goûteux,  léger et offrant des saveurs sucrées-salées, un délice ! La prochaine fois je les tenterai sans viande et avec des pignons de pin torréfiés !