La culture [Spectacu]laire de rien

 festival spectaculaire paris

En cet automnal week-end du 25 et 26 septembre se tenait sur les quais de Seine, la fête culturelle Spectaculaire.

Pour la troisième année consécutive, nous pouvions, en nous rendant à l’arrêt de métro Bibliothèque François-Mitterrand, profiter d’un échantillon de ce qui constitue la vie culturelle parisienne.

Il y avait pour cela plus de 250 institutions culturelles qui ne demandaient qu’à nous présenter leur programme 2010/2011 : l’Opéra de Paris, l’Institut du monde arabe, moult théâtres parisiens mais aussi de nombreux musées.

DSCN3769

 

Cependant, il faut avouer que le plus intéressant ne se passait pas sur les stands des exposants mais dans les péniches qui jalonnaient les quais. Dans chacune d’elle se tenait un spectacle différent, dont les horaires nous étaient régulièrement communiqués par les animateurs.

Nous commençons notre petit tour avec un acrobate, adepte du Hoola hoop en haute altitude !

festival spectaculaire paris

Plutôt drôle et incongru de voir ce grand échalas doté d’un déhanché à faire pâlir d’envie Shakira

festival spectaculaire paris

Nous poursuivons avec une petite séance de slam. C’est surtout la curiosité qui nous a poussé à nous plonger dans les entrailles du bateau et à en découvrir les trésors…

DSCN3768-copie-1Un slam plutôt drôle et pêchu, même s’il faut bien avouer que le sens de certaines paroles  nous a échappé.

festival spectaculaire paris

Puis nous avons enchaîné avec le super groupe Fergessen, une très bonne découverte mélangeant pop, rock et inspirations celtiques.

Le tangage de la péniche ajoutait une petite touche mélancolique qui sublimait le tout !

festival spectaculaire paris

Enfin, nous avons clôturé notre « pénichothon » (ou marathon des péniches) par un concert du chanteur hip hop québécois, Samian.

D’origine algonquine, un peuple de natifs du Québec, le chanteur est engagé !

Pour finir, nous avons croisé sur notre chemin une conteuse africaine

festival spectaculaire paris
et un cours de danse brésilienne
festival spectaculaire paris
Par contre je vous conseille de vous cacher derrière votre programme si vous ne voulez pas vous faire alpaguer pour une petite « initiachion ».

Si à première vue, le froid, la pluie et la fréquentation clairsemée ont pu nous échauder, force est de constater que la qualité des prestations nous ont vite fait oublier le vent et la grisaille.

Pour conclure, une agréable surprise qui nous aura permis de passer une très bonne après-midi et de nous ouvrir un peu plus aux trésors culturels de notre capitale.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s